Comment combattre les coûts élevés des commodités.

Est-ce que l’arrivée de l’hiver vous fait trembler? Trembler de froid et trembler les fonds de votre portefeuille? Si vous avez répondu oui, ne vous alarmez pas, vous faites partie de la majorité des gens du Nord américain. Toutes blagues mises à part, la majorité des Canadiens vivent les mêmes frustrations lorsque viennent aux coûts des commodités durant les mois d’hiver. Mais ne craignez rien, il existe une solution pour ces frustrations et il s’agit des plans budgétaires. Offert par plusieurs entreprises à travers le Canada, un plan budgétaire a pour but d’aider les gens à payer leurs factures de façon plus efficace. Comment ça fonctionne? Vous-dites? Généralement, les entreprises feront une recherche pour déterminer le montant approximatif de la commodité utilisé durant une année et à partir de ces chiffres ils pourront déterminer un prix trimestriel, mensuel, bimensuel, etc. qui sera juste, pour eux et vous. Il est plus facile de payer le même montant toute l’année que de se faire attaquer par des factures exorbitantes durant les mois les plus froids. Voici quelques conseils  concernant cesdits Plans budgétaires :

 

1. Atteindre une entente « gagnante-gagnante » entre vous et vos créanciers est très important. Une entente gagnante — gagnante est lorsque le montant qui sera payé par le client est un montant qui satisfait les deux partis.

 

« Faites attention aux offres enveloppées de « dentelles », si elles semblent trop belles pour être vrai c’est, qu’habituellement, elles le sont. »

 

2. Assurez-vous que tous vos paiements passeront aux dates précisées par vos créanciers. Ceci évitera que vos comptes soient arriérés.

 

N’oubliez pas que lorsque vos comptes sont arriérés, il y a des frais d’intérêt qui s’ajouteront sur le prochain relevé de compte. C’est, conséquemment, plus d’argent dans les poches de vos créanciers et moins dans les vôtres.

 

3. Faites la révision de vos comptes, au moins, 3 fois par année et assurez-vous que vos plans budgétaires satisfont encore les deux parties.

 

4. Lorsque vous avez terminé la vérification et vous constatez que certains de vos plans budgétaires nécessitent des modifications, prenez contact avec la ou les entreprises en particulier pour faire les arrangements nécessaires.

 

5. Toujours garder vos comptes en bon état.

 

Lorsqu’un imprévu (perte d’emploi, baisse de salaire, etc.) vous fait dévier de vos plans budgétaires, n’hésitez pas de contacter vos créanciers et leur faire part de votre situation financière présente. Ils préféreront faire des arrangements avec vous au lieu d’avoir un compte arriéré ou même impayé. Lorsque vos comptes deviennent impayés ou même arriérés, vos créanciers n’hésiteront pas d’envoyer votre compte à une agence de recouvrement, ce qui aura pour conséquence d’affaiblir votre cote de crédit.

 

Il ne faut pas craindre nos créanciers, mais plutôt être reconnaissant des services qu’ils nous offrent et avoir confiance en eux.

This entry was posted in Non classé avec les mots-clefs , , , , , , , .